En ce moment

Titre

Artiste


FN Meka : le rappeur virtuel déjà viré de Capitol, le label s’explique

Écrit par sur 26 août 2022

C’était une première dans l’histoire de la musique, mais c’est déjà terminé, le contrat n’aura pas duré longtemps. Sa signature chez Capitol avait fait énormément de bruit, il y a moins de deux semaines. Mis au monde par l’informatique des Américains de Factory New, FN Meka avait obtenu un précieux contrat dans la maison de disque. Le rappeur virtuel qui a dépassé le million d’écoutes en moins d’une semaine, vient d’apprendre une mauvaise nouvelle : son contrat avec Capitol est déjà terminé.

Il avait « signé » un contrat il y a dix jours avec le label Capitol Records. Mais le robot rappeur noir FN Meka, star de TikTok créée grâce à l’intelligence artificielle, a été « congédié », mercredi 24 août, après avoir été accusé de véhiculer des stéréotypes racistes sur les personnes noires.

Selon le communiqué de sa maison de disques, le groupe Capitol Music a « rompu ses liens avec le projet FN Meka, avec effet immédiat ».

Il avait « signé » un contrat il y a dix jours avec le label Capitol Records. Mais le robot rappeur noir FN Meka, star de TikTok créée grâce à l’intelligence artificielle, a été « congédié », mercredi 24 août, après avoir été accusé de véhiculer des stéréotypes racistes sur les personnes noires.

Selon le communiqué de sa maison de disques, le groupe Capitol Music a « rompu ses liens avec le projet FN Meka, avec effet immédiat ».

C’est le groupe d’activistes américains Industry Blackout qui, après une campagne sur les réseaux sociaux, a écrit mardi à Capitol Music, filiale d’Universal Music, pour dénoncer FN Meka, « une insulte directe à la communauté noire et à [sa] culture ».

Industry Blackout avait dénoncé « un amalgame de stéréotypes grossiers, d’appropriations [culturelles] d’artistes noirs et d’insultes contenues dans les paroles ». FN Meka est notamment accusé d’avoir utilisé le fameux « N-word », expression devenue imprononçable aux Etats-Unis en raison du caractère jugé raciste, insultant et injurieux à l’égard des personnes noires.

Dix millions d’abonnés, plus d’un milliard de vues

« Nous présentons nos plus profondes excuses à la communauté noire pour notre absence de sensibilité en ayant signé pour ce projet sans nous être interrogés suffisamment sur son équité et sa créativité », a reconnu la maison de disques.

Sur les réseaux sociaux, une image numérique montre également le robot – sorte de cyborg noir au visage tatoué et au crâne à moitié rasé – se faire matraquer au sol par l’avatar d’un policier américain blanc.

Techniquement, le robot rappeur ne chante pas – c’est un vrai artiste noir anonyme qui le fait – mais la musique est, elle, générée par l’intelligence artificielle. FN Meka conserve toutefois son compte TikTok avec plus de dix millions d’abonnés et plus d’un milliard de vues pour ses vidéos.


Les opinions du lecteur

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *